L esthetique des tablettes


J’ai lu sur un forum traitant d’ Archos un membre de celui ci critiquer le look de la plupart des tablettes ... J’ai remarqué que bien des personnes n’ayant jamais réellement pensé au sujet ( je ne parle pas d’une pensée purement théorique ,  je l’entends par une formation ou un travail  ) pensent que le design consiste à faire un bel appareil ...

C’est soi une vision très manichéenne soi une vision partiale ...

Le design consiste à allier une esthétique agréable à une utilisation tout aussi agréable . On accompagne d’une façon élégante les contraintes d’utilisation ...

Par exemple pour moi Archos en mettant les hauts parleur en façade a tout bon face à la plupart des fabricants qui les mettent derrière , la béquille intégrée est bien vue ... Par contre l’écran en retrait du boitier est une hérésie : non pas que la mode soit à l'écran affleurant , mais l’utilisation elle même l’exige !

Sur l’Archos 70 IT on peut estimer que le procédé qui oblige le retrait de l’écran a permis de faire une tablette légère et fine ce qui compense un peu cet handicap ...

Pour moi l’ Archos 70 IT accompagne bien les exigence de l’utilisation avec une forme toute en rondeur qui en fait un appareil agréable à regarder et à toucher ... Il a un plutôt bon design ...

Le 7HT et son emplacement webcam jamais utilisé illustre le genre d’erreur à éviter pour un design réussit ...

Dommage car Archos avait réussi a faire un sans faute avec un boitier très robuste  pas chèr à fabriquer et d’une forme épurée ...

Or c’etait l’objectif ...

On voit là trois  contraintes qu’il est préférable de régler sur les tablettes :

- Un écran affleurant devient presque obligatoire , cela oblige un design manquant de courbes mais c’est primordial de concevoir une machine avec cette caractéristique ...

  1. Un boitier rigide , cela oblige l’emploi de certains matériaux ....

 2. Le cout de revient

On va voir dans l’exemple suivant que cela ne suffit pas ...


Les Coby blanches ( ci-dessus et ci-contre ) ont réussi à garder  un boitier pas trop rectiligne , qui manque un peu de rigidité mais cela reste acceptable , seulement il a des touches sensitives sur le bord , trop proche du bord même ...

Résultat: on les touche involontairement ...


Un exemple parfaitement réussi est la tablette Boulanger  ( ci-dessus )  : les touches sensitves  sont bien placées , le dos est en un plastique dur mais anti dérapant , l’écran est affleurant et protégé par une vitre ...

On arrive à une machine très proche esthétiquement de bien d’autres comme le Cibox T701 ( ci dessous ) ou du Galaxy Tab ...

Résultat les designers avec de telles contraintes ont bien du soucis pour se démarquer ... or c’est indispensable ...

SUITE DEMAIN

 © philippe LEGRAND 2010-2017